Opposants en prison : les avocats en colère réitèrent leur position.

31

Le collectif des avocats des opposants au régime de Conakry en prison depuis près de 5 mois ont, au cours d’un point de presse animé ce 24 février à Kipé, dénoncé la « détention prolongée » et le « non-respect » de la procédure judiciaire.

Pour ces avocats qui ont déjà observé un retrait dans la procédure judiciaire à l’interne, les sieurs Chérif Bah, Ousmane Gaoual Diallo, Abdoulaye Bah, Etienne Soropogui et Cellou Baldé  sont injustement et illégalement détenus.

Toutefois, ils ont précisé qu’ils sont disposés à revenir dans la procédure si le droit est respecté par les juges en charge du dossier.

Nous vous proposons de suivre un extrait de cette communication avec Me Salifou Béavogui.

Fodé BAYO.

Leave A Reply

Your email address will not be published.