Gouvernance : les nouvelles orientations du président Condé à son équipe.

112

Le chef de l’Etat Pr Alpha Condé veut un changement radical dans la gouvernance du pays. En présidant par visioconférence le conseil des ministres du jeudi, le locataire du palais Sékhoutoureyah a donné des instructions non des moindres à ses ministres. Notamment, l’élaboration d’un projet de Loi réprimant plus sévèrement les hausses abusives et fantaisistes de prix sur le marché ainsi qu’un autre projet destiné à sanctionner les actes d’insalubrité et  de récidive d’occupation non autorisée des domaines et espaces publics.

 

Au cours de ce conseil des  ministres qui a duré deux heures, le président de la République a tout d’abord déploré le relâchement dans le respect des mesures barrières préconisées dans le cadre de la lutte contre la COVID-19. Il a instruit les départements et services concernés à intensifier la sensibilisation ainsi que l’application des mesures coercitives à l’encontre des contrevenants aux directives des autorités sanitaires.

 

En outre, le chef de l’Etat  a instruit le Ministre en charge de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation et le Secrétaire Général des Affaires Religieuses à veiller au retrait de l’agrément à toute organisation religieuse qui recevrait des fonds provenant de l’étranger.

 

Ensuite, Alpha Condé a invité le Premier Ministre à promouvoir le Cadre Permanent de Dialogue de manière à réunir les composantes de la société autour de thèmes embrassant tous les aspects de la vie nationale de notre pays.

 

Par ailleurs, le Président de la République a invité à l’organisation de l’audit des Régies financières de l’Etat et à la systématisation des paiements de taxes, impôts et redevances par virement bancaire et chèques barrés, de manière à éviter toute manipulation de cash dans le but d’éviter toute forme de détournement de deniers publics.

 

Le Chef de l’Etat a instruit ensuite le gouvernement d’entreprendre l’élaboration d’un projet de Loi réprimant plus sévèrement les hausses abusives et fantaisistes de prix sur le marché ainsi qu’un autre projet destiné à sanctionner les actes d’insalubrité et  de récidive d’occupation non autorisée des domaines et espaces publics.

 

Enfin, le Président de la République a déploré les manquements observés dans la gestion de l’Agence de Navigation Aérienne ayant conduit aux défaillances de l’équipement d’aide à l’atterrissage des aéronefs au niveau de l’Aéroport de Conakry-Gbessia. A cet effet, il a décidé de l’application de sanctions administratives exemplaires aux responsables de cette situation.

Fodé Bayo

Leave A Reply

Your email address will not be published.