Hong Kong : Les manifestations nuisent à la prospérité et à la stabilité, selon un ancien diplomate néerlandais

17

LA HAYE, 14 août (Xinhua) — Les manifestations de plus en plus violentes et perturbatrices à Hong Kong sont néfastes pour cette plaque tournante économique et vont nuire à sa prospérité ainsi qu’à sa stabilité, a indiqué Jochum Haakma, ancien consul général des Pays-Bas à Hong Kong/Macao et à Shanghai de 1997 à 2006, dans une récente interview pour Xinhua.

 

« Hong Kong a continué de prospérer dans le cadre du principe ‘un pays, deux systèmes’ et s’est de plus en plus économiquement intégré au continent au fil des années », a déclaré M. Haakma, qui est actuellement président du Conseil commercial Pays-Bas-Chine et président de l’Association de commerce UE-Chine à Bruxelles.

 

« L’initiative de la région de la Grande Baie est un bon exemple où la haute technologie et les R&D de la province du Guangdong (sud) vont de pair avec l’expertise et les opportunités financières internationales plus avancées et plus sophistiquées que Hong Kong apporte à l’équation », a-t-il noté.

 

« L’Initiative la Ceinture et la Route offre également d’énormes possibilités pour une coopération plus étroite entre la province du Guangdong, le continent en général et Hong Kong », a-t-il ajouté.

 

Cependant, les manifestations de plus en plus violentes et perturbatrices sont très préjudiciables à l’image et à la réputation de Hong Kong en tant que plaque tournante économique et financière de la région, a déploré M. Haakma.

 

« Cela aura certainement un impact sur la prospérité et la stabilité de Hong Kong à long terme. Le taux de croissance du PIB s’est déjà ajusté à un niveau beaucoup plus bas », a fait remarquer cet ancien diplomate ayant vécu en Chine pendant plus de 35 ans.

 

Les actions violentes, orchestrées par « un petit groupe de radicaux », vont au-delà de la liberté de manifestation et de réunion, a observé M. Haakma, se déclarant persuadé que le gouvernement de la Région administrative spéciale de Hong Kong (RASHK) est en mesure de gérer la situation en repoussant toute ingérence extérieure.

 

La Chine a dénoncé l’ingérence étrangère dans les affaires de Hong Kong et les affaires intérieures de la Chine et a déclaré que toute tentative d’ingérence dans les affaires de Hong Kong et les affaires intérieures de la Chine était vouée à l’échec.

 

« Toute tentative de saper le principe ‘un pays, deux systèmes’ ainsi que la prospérité et la stabilité de Hong Kong sera assurément rejetée par tous les Chinois, y compris par les compatriotes de Hong Kong », a martelé mercredi Hua Chunying, porte-parole du ministère des Affaires étrangères.

 

Elle a fait état des signes évidents de manipulation, de conspiration, et même d’organisation par l’étranger des incidents violents, exhortant les Etats-Unis et certains autres pays occidentaux à cesser d’attiser la violence et de s’ingérer dans les affaires de Hong Kong.

Xinhua

Leave A Reply

Your email address will not be published.