Développement du continent noir : la Diaspora africaine en Chine se concerte

84

Le tout premier forum  de la diaspora africaine en Chine  a eu lieu ce dimanche 19 Mai  2019 à Pékin. Il a été organisé par DUAPA Africa (une plate-forme de jeunes étudiants), sous la coordination du groupe des ambassadeurs africains, la mission de l’Union africaine en Chine.  Le Centre de diplomatie publique et des échanges culturels, a servi de cadre à cette première édition inédite. Objectif: Créer une plate-forme de mobilisation et d’organisation des ressources, des idées et des expériences, mais aussi développer un esprit de solidarité et de détermination, en particulier en ce qui concerne le développement durable de l‘Afrique et de la diaspora africaine en Chine. Avec pour thème principal :”Le rôle de la diaspora dans la réalisation de l’Afrique que nous souhaitons”.

 

 

C’est le tout premier forum du genre à engager la communauté diplomatique.   Plus de deux cents (200) étudiants africains, les professionnels, les organisations et les entreprises ont pris part à la rencontre. Les discours était surtout axé sur : quoi, où, qui, quand et comment la diaspora africaine en Chine peut-elle s’organiser en une communauté solide, et comment  les expériences, les ressources, leurs compétences et leurs connaissances peuvent être transférés en Afrique.

Comme il est visible dans de  nombreuses régions du monde, la Chine compte une vaste communauté d‘Africains travaillant, faisant des affaires ou étudiant.

 

 

La diaspora africaine en Chine n’est pas seulement composée que d’Africains, mais également de descendants  du continent noir. Aujourd’hui, il est admis que les communautés de la diaspora africaine à travers le monde pourraient faire partie intégrante du développement de l‘Afrique. D’où donc  la motivation  FADC ‘’Impliquer tous les citoyens de l’Afrique dans son développement, y compris ceux vivant en dehors du continent”, comme le prévoit  l’Agenda 2063 des syndicats africains. Il est évident que les africains ont des initiatives étonnantes et   la plupart travaillent en vase clos.  L’unité et l’organisation apportent toujours de la force et assurent la durabilité des projets communautaires. Comme le dit le dicton africain : «si vous voulez aller vite, allez seul.  Mais si vous  aller plus loin, trouvez-vous  de la compagnie ».

 

Dans cet esprit, « DUAPA Africa a pris l’initiative d’organiser et coordonner le premier FADC, non seulement pour mobiliser mais aussi pour organiser la communauté afin d‘utiliser plus efficacement ses connaissances, ses compétences et ses ressources pour développer les organisations et les entreprises en Chine, et d’avoir également des discours sur la manière de réinvestir dans le continent africain » a indiqué dans son  discours d’ouverture le  PDG et cofondateur de DUAPA Africa et président du comité d‘organisation Musa Frimpong.

 

 

Présent à la cérémonie Rahamtalla Mohamed Osman, Représentant permanent de l‘Union africaine en Chine a remercié le comité d’organisation et l’hôte de ce forum, M. Ma Zhenxuan, directeur du  Centre de la diplomatie publique et de la culture pour son soutien incessant.  Poursuivant son discours, il a évoqué le rôle de l’éducation et des étudiants de la diaspora dans la réalisation de l‘Afrique que nous souhaitons, comme le prévoit l’Agenda 2063: « en exemple, une vaste gamme de services de commerce électronique, qui ont tous été créés par des jeunes  de certains pays de l’Afrique. Comme nous le remarquons,  la technologie a changé actuellement le mode de vie en Chine.  Vous devez apprendre ces expériences et appliquez les connaissances dans vos communautés locales », a-t-il indiqué.

 

 

Le lieutenant général Charles Kayonga, ambassadeur de la République du Rwanda en Chine, a en qualité de représentant du doyen du groupe des ambassadeurs africains, au nom des 54 États,  a encouragé les participants à prendre des initiatives car « l‘avenir de l’Afrique est entre nos mains ». Il a ensuite encouragé chacun à se rappeler de l‘importance de la Semaine de l’Afrique en faisant allusion à la commémoration de la journée du 25 Mai qui marque la date de création de Union Africaine.  Il a également réitéré l’engagement du groupe des ambassadeurs africains en Chine à toujours accompagner les initiatives des jeunes africains allant dans le sens du développement du continent africain.

 

Aujourd’hui, vu les multiples problèmes auxquels le continent africain fait face, l’important est  de savoir que l’Afrique ne se fera pas sans les africains.

Marthe Lucienne Kamano

Depuis Pékin

Leave A Reply

Your email address will not be published.